Un projet européen permet aux écoliers de contempler les étoiles

Publié le par dita

Le 4 janvier 2007

 

EU-Hou, un projet financé par l'UE, a développé un outil d'observation des supernovae pour les écoliers. L'objectif est de susciter l'intérêt des jeunes pour la science par le biais d'activités de classe pratiques en astronomie.

Le programme comprend un portail Internet grâce auquel les écoliers et les enseignants du monde entier peuvent observer les étoiles et partager des données relatives à ce qu'ils ont vu. Le portail utilise un réseau européen et mondial de télescopes automatiques ainsi que des systèmes de webcam et des radiotélescopes spécialement conçus.

La plateforme intègre diverses activités pédagogiques visant à favoriser la compréhension du cosmos par les enseignants et les élèves. Ces activités incluent la mesure des distances dans l'univers, la structure et l'évolution des étoiles et l'effet Doppler étudié grâce à une spectroscopie optique et radio.

Au total, 100 écoliers, enseignants et scientifiques provenant de Pologne, du Royaume-Uni, d'Irlande, du Portugal, des États-Unis et de Chine se sont inscrits sur le portail depuis son lancement en 2004. Actuellement, ils ont collecté des données relatives à quelques 30 observations de supernovae.

«Nous nous demandions si notre idée serait bien accueillie et si nous serions capables de créer une communauté d'écoliers et d'enseignants issus de différents pays qui observeraient ensemble des supernovae. Cela s'est révélé possible. Le portail des supernovae fonctionne parfaitement.», a déclaré le Dr Lech Mankiewicz du centre de physique théorique de l'Académie Polonaise des Sciences, le coordinateur polonais de EU-HOU.

Selon le Dr Mankiewicz, le portail est le premier système du genre. «Les solutions que nous avons appliquées ont été utilisées précédemment dans le monde académique et commercial, mais personne ne les a jamais utilisées dans de domaine de l'astronomie pédagogique.

Vu le succès initial du portail, les partenaires du projet espèrent pouvoir continuer à étendre leur concept. «Nous avons des idées quant à la manière d'étendre notre plateforme. Dans le futur, nous souhaitons créer d'autres systèmes, par exemple pour observer des étoiles variables.», a déclaré le Dr Mankiewicz.

source : http://cordis.europa.eu/fr/home.html

Publié dans Actualité

Commenter cet article