Lunes galiléennes

Publié le par dita

On qualifie, en astronomie, de lunes galiléennes les quatre principaux satellites de Jupiter, découverts par Galilée en 1610 : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Ils sont si brillants qu'il est en fait tout juste possible, si les conditions d'observation et l'acuité visuelle de l'observateur s'y prêtent, d'apercevoir Callisto (le plus externe) à l'œil nu.

Publié dans Lexique

Commenter cet article